Les vitraux de cette chapelle étaient très endommagés.

La restauration a consisté, après la dépose des vitraux, au démontage complet des 2 baies composées chacune de 2 panneaux.
Les nombreuses pièces de verre cassées ont été remplacées par des pièces de verre de couleur identique, sur lesquelles de la peinture (grisaille) a été appliquée et cuite.

Une fois la totalité des panneaux reconstituée, ils ont été remontés, mastiqués et ensuite posés sur site.

Pour cette restauration, les grillages de protection ont également été changés par des grillages neufs en cuivre.